CONFERENCES

Les thèmes des conférences sont multiples, ils sont à définir selon les besoins et les envies,
en voici quelques exemples :

Conte et maladie d’Alzheimer

Conter pour prendre soin de la personne atteinte par la maladie d’Alzheimer

Dans le paysage de la prise en charge des personnes atteintes de syndromes démentiels (maladie d’Alzheimer et maladies apparentées) les approches non-médicamenteuses à médiation culturelle sont un des éléments clefs de leur mieux-vivre. Elles développent, par le plaisir et l’écoute collective, les liens, les échanges et créent un cadre de vie propice au maintien d’une autonomie psychique et fonctionnelle.


Dans cette perspective, nous vous présenterons des expériences de cercles de conte réalisés en étroite collaboration entre les soignants et un conteur ; moment précieux d’écoute qui stimulent l’attention, la parole et permet une nette diminution des troubles du comportement (agressivité, insomnie, etc.) chez les personnes âgées. Nous essayerons de comprendre comment les contes entrent en résonance avec la maladie d’Alzheimer et permettent aux personnes de retrouver un chemin vers la parole.

                                                   

Durée : Variable à discuter selon la demande

https://www.youtube.com/watch?v=MFJWCbSjqFU

 

Le conte, mémoire vivante

Quelle est la figure du conteur traditionnel ? Quel était son rôle au sein de la société ? Deux questions qui vont nous permettre de resituer le conte dans son inscription au sein du tissu culturel et social de notre vie quotidienne.

Comme un lien tissé entre le passé et le présent, un lieu de la mémoire collective. Plus qu’un objet de divertissement, le conte, et ceux qui le porte,  sont au cœur de pratiques d’oralité de proximité et de soin assez semblables à celles pratiquées depuis toujours.

                                                   

Durée : Variable à discuter selon la demande

 

Contes de femmes et femmes de contes

 

 

« Elle est l’intuition, celle qui voit loin, celle qui entend tout, elle est le cœur loyal. Elle encourage les humains à continuer à parler les multiples langages des rêves, de la passion, de la poésie. Elle chuchote dans les rêves nocturnes, elle laisse derrière elle ses empreintes sur le terrain de l’âme… »*

 

Souvent douces, passives, les héroïnes des contes merveilleux sont autant de pâles images de la femme. Pourtant, si l’on gratte un peu à la surface des contes, si l’on dépoussière des siècles de mise en écriture, d’appropriation par le monde de la littérature pour enfant, de fluctuation au grès des mœurs, on voit percer des figures de femmes étonnantes.

 

Derrière la sorcière de la fontaine, de la vieille au fond des bois se cachent une femme proche de la nature,  capable de transformer la vie et l’homme, dotée de pouvoir de guérison et de divination, elle est la maîtresse des destinées.

 

Comment et pourquoi le temps a-t-il gommé, raboté cette féminité rayonnante dans les contes ?

Comment la faire renaître ? La laisser s’épanouir ?

 

*Clarissa Pinkola Estés, Femmes qui courent avec les loups, Grasset, 1992

                                                   

Durée : Variable à discuter selon la demande

© 2023 by Nicola Rider.
Proudly created with
Wix.com
 

Téléphone :

06 87 15 17 56

  • Facebook Clean
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now